actualité - 19 JUILLET 2022

Quels sont les différents types de moquettes ?

Le revêtement de sol est l’un des principaux composants de tout projet d’aménagement intérieur.
Il donne le ton et l’ambiance de l’espace qu’il habille. Les peintures, rideaux et toute la décoration
pourront être élaborées et coordonnées selon le type de couleur, texture et design du sol.
Les sols textiles, leaders des revêtements de sols et grâce à leurs multiples avantages, sont très utilisés
aujourd’hui par les professionnels et les particuliers. Découvrons quels sont les différents types
de moquettes disponibles et leur mode de fabrication.

Publié le 19/07/2022 à 16h16

Différents types de moquette

La moquette tissée

Le sol textile tissé est produit à partir d’une technique éprouvée et utilisée depuis des siècles, le métier à tisser. Le velours et le dossier sont tissés simultanément : le velours dans l’envers est maintenu par des duites ou des fils de trame.

Cette technologie produit une moquette unie ou à motif ayant pour avantage d’être dense, souple et confortable. Un sol textile tissé possède une longue durée de vie, et d’un entretien facile.

La moquette tuftée ou touffetée

De l’anglais tuft qui signifie touffe, la technique utilisée pour fabriquer ce type de sol textile offre un haut rendement en termes de productivité et un excellent rapport qualité/prix. Le tuft est la technologie la plus utilisée aujourd’hui pour la fabrication des moquettes. Elle est 30 fois plus rapide que le tissage. Cela fonctionne comme une machine à coudre qui pique des touffes de fils dans un support textile. Est ensuite ajoutée sur le revers du support une finition mousse, jute, feutre ou un dossier polypropylène selon les usages et la destination (intérieur/extérieur).

Cette technique produit des moquettes bouclées, structurées ou coupées, avec ou sans motif.

La moquette aiguilletée

La caractéristique principale d’un sol aiguilleté est sa faible épaisseur. La technique de production est très proche de celle du feutre : l’addition de couches de fibres superposées. Les fibres textiles sont d’abord liées mécaniquement entre elles à travers un processus d’enchevêtrement. Elles sont ensuite fixées par liage thermique à une base, le dossier. Cette technique permet de produire un sol textile de très haute résistance et très facile d’entretien, pour l’extérieur et l’intérieur. Du fait de leur faible épaisseur, ces revêtements de sols sont moins confortables. Ils sont très utilisés pour les espaces à forte circulation et pour les utilisations temporaires.

La moquette exterieur

Il existe également des moquettes extérieures (ou outdoor) et gazons artificiels, une belle idée pour vos revêtements de sol extérieurs. Tissée, tuftée ou aiguilletée, la moquette exterieur est 100% synthétique et résiste aux intempéries (pluie, chaleur, neige, etc.).

En ce qui concerne le gazon artificiel, les filaments de gazon sont fixés au support à l’aide de latex, de polyuréthane ou d’une nouvelle technologie « enso » qui permet une pose plus simple et un recyclage plus efficace.

Décoratifs et résistants, les sols textiles outdoor permettent d’obtenir des paysages et des aménagements extérieurs accueillants, sans défaut et sans entretien !

3 critères sont à prendre en compte dans le choix d’une moquette exterieur :

  • Le poids, la hauteur et la densité de fibres au mètre carré.
  • L’envers du sol textile doit être choisi avec attention, car il faut suffisamment de matière pour fixer les fibres.
  • Enfin, nous vous conseillons de confier la pose à un professionnel pour éviter les problèmes de planéité et d’étanchéité.
Parfaits pour les patios, jardins, abords de piscine, terrasses et toitures, les sols textiles outdoor sont écologiques et pensés pour des extérieurs élégants. Pour être accompagné dans votre projet, prenez contact avec un professionnel du revêtement de sols textiles ou via les sites des différents industriels partenaires, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *